Solaire

Diffuser les incitations: les raisons de aceRinnovabili

Diffuser les incitations: les raisons de aceRinnovabili



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

À la décret répand les incitations deuxièmes alternatives existent aceRenouvelables. Avis de l'association des producteurs, de l'industrie et des services pour énergies renouvelables est-ce que c'est ça répartir les incitations il ne servira qu'à réduire les ressources allouées aux centrales solaires déjà en fonctionnement, mettant en péril quelque chose comme 10 000 emplois dans le secteur des énergies renouvelables.

Sur la norme répartir les incitations, déjà publié au Journal officiel, pèse également sur l'avis d'inconstitutionnalité du président émérite de la Cour constitutionnelle, Valerio Onida, selon lequel la disposition viole à la fois les règles constitutionnelles de rétroactivité et les obligations internationales.

assoRinnovabili, après la vaine tentative de demander au président de la République Napolitaine de reporter le décret répand les incitations, il a également écrit au commissaire européen à l'énergie, Gunther Oettinger, qui s'est exprimé à plusieurs reprises sur des positions en phase avec celles de l'association. La bataille est lancée.

Les propositions d'assoRinnovabili pour remédier aux effets négatifs du décret diffuse les incitations,avec des avantages qui, selon l'association, pourraient apporter des avantages encore plus significatifs sur les factures d'électricité, peuvent être résumés en huit points. Parmi ceux-ci, l'introduction du principe de Le pollueur paie, ce qui améliorerait l'impact environnemental de chaque actif en tenant compte de l'ensemble du cycle de vie.

  • Revue du marché des services de répartition. En intervenant sur le mécanisme qui conduit Terna à acheter de l'électricité pour la réserver (le dit Balancing Mark), malgré le fait qu'en Italie il y a une puissance électrique installée plus du double par rapport à la demande de pointe. Le fait est que cette réserve excédentaire se traduit par des coûts d'achat injustifiés avec des pics de 400 euros / MWh.
  • Examen des accusations inappropriées. Aujourd'hui, ces charges sont présentes dans les factures des PME, mais selon assoRinnovabili devraient être revues: le régime tarifaire spécial au profit des chemins de fer; la surcharge de la production d'électricité dans les îles; les coûts associés à l'expérience nucléaire; le mécanisme de connexion au réseau virtuel; la «stérilisation» de la TVA sur les charges parafiscales.
  • Intervention sur les conventions CIP6 aux `` sources assimilées ''. La facture pèse toujours lourd (environ 2,2 milliards d'euros) pour les conventions CIP6 avec des sources similaires qui sont en réalité des sources fossiles, bien qu'elle ait été reconnue comme injuste au regard du bénéfice environnemental.
  • Réduction d'une partie des charges (A3) par une titrisation des créances commerciales réclamées par le GSE. Cette proposition avait été faite par le gouvernement précédent et asoRinnovabili s'était exprimé positivement. Cela aurait un impact positif sur les factures sans forte compensation pour les producteurs.
  • Options (vraiment) volontaires. Le premier pourrait être un programme d'incitation volontaire contenant des «prix», de manière à être intéressant pour ceux qui utilisent l'échange sur place ou une auto-communauté partielle. Le second pourrait être des enchères concurrentielles sur le prix discount, comme l'introduction d'un mécanisme de résiliation anticipée des accords de Conto Energia avec le GSE.
  • Mise en œuvre de systèmes virtuels d'efficacité des utilisateurs (SEU). En pratique, cela signifie permettre à ceux qui produisent des énergies renouvelables de signer des accords de vente d'énergie directement avec des PME dans différentes zones géographiques d'où la production a lieu.
  • Transférer les bénéfices générés par les sources renouvelables et les suppléments déjà versés dans la facture. Les avantages résident surtout dans la baisse du prix de gros de l'électricité provoquée par les énergies renouvelables. Les aggravations sont celles dues aux mesures fiscales à la charge des énergies renouvelables et en particulier du photovoltaïque, qui convergent aujourd'hui vers la fiscalité générale.
  • Introduire un système de taxe verte basé sur le principe du `` pollueur-payeur ''. La réduction de la composante A3 des factures pourrait provenir de la destination pour couvrir ce poste de taxation des produits les plus polluants

aceRenouvelables

Cela pourrait aussi vous intéresser: Le décret répartit les incitations réinitialise les loyers



Vidéo: Report: centrali a Biomasse Mercure-Pollino (Août 2022).