Recherches

Publicité verte vs greenwashing

Publicité verte vs greenwashing


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Oui à publicité verte, non à greenwashing. La manière dont les revendications vertes devraient être est énoncée dans le nouvel article 12 du Code de gouvernance d'entreprise pour la communication commerciale, qui stipule: «La communication commerciale qui évoque ou déclare des avantages de nature environnementale doit être basée sur des données véridiques, pertinentes et scientifiquement vérifiables. Cette communication doit permettre de comprendre clairement à quel aspect du produit ou de l'activité annoncé les avantages revendiqués se réfèrent ".

L'Institut de discipline de la publicité a examiné la question publicité verte Contre greenwashing important au point de «saper» l'ancien article 12 du Code, qui à la suite de l'insertion ci-dessus est devenu 12bis et se réfère désormais uniquement à la «sécurité» des produits. Le nouveau texte de l'article 12 sur la publicité verte s'intitule «Protection de l'environnement naturel», représente un jalon et donne le chiffre du poids atteint par le vert dans la communication.

Pourquoi tant de problèmes? Parce qu'en fait il exagérait avec cette appropriation des vertus environnementales qui est greenwashing (la définition est tirée de Wikipedia). La communication commerciale joue un rôle particulièrement utile dans le processus économique, pour autant qu'elle soit réalisée en tant que service au public et en tenant particulièrement compte de son influence sur le consommateur (article 1 du code de gouvernement d'entreprise). L'exactitude du message publicitaire est une protection tant pour le consommateur que pour les entreprises qui investissent dans la publicité.

Peindre tout en vert, masquer la communication commerciale avec des éco-slogans qui, cependant, ne résistent pas à un examen approfondi du mérite (ici greenwashing) n'est bon ni pour les consommateurs ni pour l'environnement. Ce n'est pas non plus bon pour les entreprises qui sont vraiment vertes et qui investissent vraiment dans l'innovation durable en se concentrant sur publicité verte.

Précis, vérifiable, crédible. Le nouvel article 12 souligne que dans le publicité verte les avantages environnementaux revendiqués par les produits doivent 'Être basé sur des données véridiques, pertinentes et scientifiquement vérifiables', et que la communication doit être claire "à quel aspect du produit ou de l'activité annoncé les avantages revendiqués se réfèrent", Puisque les allégations génériques ne sont pas éligibles. Sinon c'est greenwashing.

Le nouvel article 12 de Conduite d'autorégulation de la communication commerciale,tel que mis en œuvre par l'IAP, il découle de la demande faite par UPA - Associated Advertising Users en collaboration avec la Fondation Sodalitas d'Assolombarda, la première organisation à avoir introduit la durabilité d'entreprise en Italie.



Vidéo: Lhydrogène vert: la solution miracle? - Reportage #cdanslair (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Becan

    Oui, tu es talentueux

  2. Leocadie

    Je confirme. Je m'abonne à tout ce qui précède. Discutons de cette question.

  3. Malagami

    Il est insensé.



Écrire un message